Marrakech fête la Toussaint sous la pluie !

Publié le 1 Novembre 2015

Palmiers, cyprès et grisaille : une association naturelle inhabituelle.
Palmiers, cyprès et grisaille : une association naturelle inhabituelle.

Une fois n’est pas coutume

En ce jour de la Toussaint et à la manière de Paul Verlaine il pleut sur la ville ocre.

Un peu comme si la foule immense des saints connus et inconnus que l’on fête en ce jour en appelait à notre conscience en manifestant sous cette forme naturelle son infinie tristesse à la lumière d’un monde qui a tout simplement perdu le nord et ses valeurs essentielles.

Un signe ?

On peut y croire à la faveur de ces montagnes de nuages chargés certes d’une pluie bienfaitrice pour certains mais également annonciatrice de catastrophes pour d’autres.

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. » s’alertait en 2002 ( !) Jacques Chirac alors président de la République française.

« Il faut sauvegarder la maison commune. » déclarait, pour sa part, il n’y a pas si longtemps le pape François.

De toute évidence, le danger est à nos portes et permanent mais le plus grand nombre s’en moque.

Il pleut sur Marrakech … au demeurant et au-delà de la réflexion, ce n’est pas si grave … et pourtant !

Bernard Vadon

Rédigé par Bernard Vadon

Publié dans #J - 2 - B ( Journal )

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :