MARRAKECH : L'orgue de l'église catholique cherche mécènes !

Publié le 19 Décembre 2016

La présentation du premier concert, il y a 10 ans,  organisé en l'église de Marrakech au bénéfice de la restauration de l'instrument.

La présentation du premier concert, il y a 10 ans, organisé en l'église de Marrakech au bénéfice de la restauration de l'instrument.

Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.
Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.

Michel Chanard et Bernard Vadon à l'orgue historique de Nay dans le Sud-Ouest de la France; Philippe Jayat qui a peint le buffet dans un esprit vitrail; la soprano Mojca Ermann; l'orgue de salon dans le riad Masson en médina de Marrakech; l'organiste André Dubois; l'affiche du premier concert en novembre 2006; la soprano Valéria Florencio; la violoniste Cordelia Palm; Frédéric Broucke; Denise Masson; le président et fondateur des Amis de L'orgue; l'affiche d'un autre concert en l'église de Marrakech; récemment, Michel Chanard, Philippe Jayat et Bernard Vadon en plein nettoyage de l'instrument; la console de l'orgue de l'église de Marrakech.

L'église de Marrakech faisait partie de la tournée de ce célèbre choeur interprétant ici un très beau "Salve Regina".

 

Est-il nécessaire de rappeler combien la musique et particulièrement la musique à caractère spirituel aide à mieux appréhender la réalité divine et la foi qui s’y rapporte. Ce qui ne l’empêche pas de tenir aussi sa place – et quelle place – dans le contexte culturel et artistique.

En 1956, Denise Masson, islamologue réputée, fit transporter, par bateau, l’orgue relevé de l’Eglise Saint Léon à Paris afin d’en doter l’église des Saints Martyrs de Marrakech.

Durant une quinzaine d’années, la généreuse donatrice en sera la titulaire jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus assurer ce service se contentant alors de jouer sur le Cavaillé-Coll qu’elle avait fait installer dans son Ryad, l’instrument ayant fait une traversée commune avec celui de l’église.

Diagnostic positif

L’orgue des Saint Martyrs, quant à lui, fut oublié et abandonné. Durant plusieurs années.

Jusqu’à ce que quelques esprits curieux ne s’inquiètent de son état. Parallèlement et afin de donner caractère officiel à leur démarche, ils créent, en 2002, l’Association des amis de l’orgue de l’Eglise de Marrakech.

L’association engage alors un travail préliminaire d’expertise sous l’autorité de deux facteurs d’orgue, MM. Cicchero et Denys Delporte.

Leur diagnostic s’avérant positif, une première phase en vue de la restauration fut décidée. L’objectif visant à faire à nouveau jouer l’instrument.

Grâce à la compréhension de généreux donateurs les fonds nécessaires à une première rénovation furent rapidement réunis et quelques semaines plus tard, suite à l’intervention de Denys Delporte (qui avait finalement été choisi par l’association) l’orgue s’exprima à nouveau pour la plus grande émotion de ses sauveteurs. L’animation des offices y gagna en qualité et quelques artistes acceptèrent même de venir se produire dans l’église afin de contribuer, à leur manière, aux travaux complémentaires de remise en état.

Renaissance : des interprètes de talent

Parmi eux, Michel Chanard, titulaire des orgues de Bagnols sur Cèze, André Dubois, organiste titulaire à Lille ; Cordelia Palm, premier violon de l’Opéra d’Avignon ; Frédéric Broucke, trompette solo de l’Orchestre national de Lille ; Valéria Florencio, soprano ; Mojca Ermann, soprano révélée à Salzbourg ; Gerold Huber, pianiste ; The Choir of the College of William and Mary sous la direction de Jamie Bartlett et l’organiste Thomas Marschall, entre autres, prêtèrent leur nom et leur talent pour faire aboutir la démarche : «Renaissance de l’Orgue ».

Aujourd’hui, les Amis de l’Orgue ont lancé à leur manière une sorte « d’orgaton » afin de réunir les fonds nécessaires afin que l’instrument retrouve techniquement sa plénitude et sa puissance musicale.

Il y a quelques années, la Fondation de France, à l’instigation de l’Institut Culturel Français via les services consulaires de la ville, fut favorable au principe de la restauration de l’orgue personnel de Denise Masson dans le but d’organiser des concerts dans le cadre de son Ryad légué à sa mort à la Fondation de France.

Cette démarche resta à l’état de vœu pieux.

Pour l’heure, l’orgue de l’église des Saints Martyrs fonctionne péniblement mais il joue. Notamment lors des séjours à Marrakech de Michel Chanard, membre très actif de l’association et par ailleurs titulaire de l’orgue de l’église de Bagnols-sur-Cèze, en France dans le Gard.

Comme ses amis, il est tout particulièrement attaché à cette restauration. Un nouveau facteur a d’ailleurs été pressenti et les membres de l’association ont repris leur bâton de pèlerin afin de sensibiliser de nouveaux donateurs.

« La musique c’est du bruit qui pense. » écrivait joliment Victor Hugo.

Je lui préfère personnellement cette réflexion du grand Pablo Casals :

« La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour. Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent. »

Et mieux encore Léonard Bernstein estimait :

« On ne vend pas la musique, on la partage.»

La formule qui, au fond, convient actuellement le mieux aux intentions de ceux qui entendent relancer ce beau projet culturel et artistique.

 

Bernard Vadon

 

A l’intention des mécènes :

Contacts : Eglise des Saints Martyrs - Rue Imam Ali - quartier du Guéliz 40.000 Marrakech

Tel : 00 212 (0) 524 43 05 85

Email : ofmmarrakech@yahoo.fr

Bernard Vadon – Email : vadon1527@gmail.com et Michel Chanard - Email : mchanard@orange.fr

 

 

Panorama des différents orgues existant à Marrakech.

 

Eglise des Saints-Martyrs

Dans cette église, construite en 1928-29, un orgue à traction mécanique avec console indépendante a été installé par Denise Masson, islamologue réputée et traductrice entre autres du Coran.

L'instrument a été construit vers 1875 par un facteur inconnu en l'église Saint-Léon de Paris (XVe arrondissement). Il fut relevé par Jules Isambart en 1948 et remplacé par un orgue d'occasion Mutin-Cavaillé-Coll datant de 1920. Le buffet est resté en place et abrite aujourd'hui la partie instrumentale de Mutin.

En 1951, Denise Masson fit l'acquisition de l'orgue, privé de son buffet, en vue de son remontage à l'église des Saint-Martyrs derrière une nouvelle façade décorée par le peintre Philippe Jayat (Hugo). La même année, il traversera la Méditerranée en même temps que l'orgue privé de Mme Masson sur le paquebot « Djenné ».

Dans les colonnes de la revue « L’Orgue Normand », Jean-Marc Cicchero écrivait en 2003 et à son sujet (l’orgue n’avait pas encore subi sa première tranche de restauration) :

 

"Cet orgue-là, beaucoup de paroissiens ne l'ont jamais entendu. Le récit est complètement démonté, le grand orgue à moitié et personne ne sait pourquoi. Lors du diagnostic on ne pouvait pas le mettre en route. Il y avait à investir un peu d’argent pour l’examiner, trier et constater ce qui avait été démonté. Certains tuyaux sont pliés ! Pourquoi y a-t-il 20, 25, 30 ans que cet orgue est démonté ? Pourquoi aujourd'hui veut-on qu'il parle ? Simplement parce que l'arrivée d’un curé qui fut élève d'orgue d'un grand professeur à Paris quand il était jeune n'avait qu'une envie, c'est qu'il fonctionne. Il s'est alors entouré de gens qui, eux aussi, souhaitaient faire quelque chose (…) »

(Propos rapportés par Monique Soret sous le titre « Entretien avec Jean-Marc Cicchero » dans la revue « L'Orgue normand » publication de l'Association Connaissance de l'orgue.

Aujourd’hui, le clavier du grand orgue est opérationnel.

Serge Médot en fut le titulaire de 2004 à 2011.

Une reprise de la restauration de l’instrument est à nouveau envisagée.

Composition de l'instrument :

Grand Orgue (54 notes) : Bourdon 16', montre 8', flûte harmonique 8', salicional 8', prestant 4'.
Récit expressif (54 notes) : Cor de nuit 8', gambe 8', voix céleste 8', flûte octaviante 4', oboe-basson 8', trompette 8'.
Pédale (30 marches) : soubasse 16'.
Tir. I et II, acc. II/I, [appel anches, trémolo]

 

Orgue du Riad Denise Masson

Ancienne élève d'André Marchal (1894-1980), Denise Masson, « la Dame de Marrakech » comme on la surnommait et qui fut organiste titulaire en l'église des Saint-Martyrs, possédait un orgue de salon dans sa résidence, en médina de Marrakech.

Le Riad qui porte désormais son nom est aujourd'hui la propriété de la Fondation de France et l'Institut français de Marrakech en assure la gestion. Les services culturels de l'Ambassade quant à eux sont chargés du rayonnement de l'instrument placé dans cette maison que Denise Masson souhaitait voir devenir un espace de dialogue entre les cultures. Il est actuellement impossible de prévoir quel sera l'avenir de cet instrument dont le ventilateur est encore branché sur une alimentation 110 volts !

 

L'orgue a été construit par la Manufacture Parisienne des Grandes Orgues (Isambart, Perroux, de Froissard), lointaine héritière de la maison Cavaillé-Coll. Il a été monté dans le salon de Denise Masson en 1951. Sa propriétaire ayant exigé la mise en place d'un cartouche « Cavaillé-Coll » sur la console en fenêtre, un ultime exemplaire retrouvé par Antoine de Froissard a permis l'exécution de son souhait.

La traction est électrique avec des sommiers de type « unit » qui comportent de nombreux emprunts et dédoublements à partir de six séries de tuyaux (bourdon, principal, flûte harmonique, gambe, larigot, basson-hautbois). Il est à noter que certains éléments de la tuyauterie proviennent de l'orgue dit « Erard », instrument d'étude de la maison Cavaillé-Coll, lorsque celle-ci se trouvait Avenue du Maine, à Paris. Suivant le conseil d'André Marchal, le larigot a remplacé une voix céleste 8'.

Composition de l’instrument :

Grand Orgue expressif (56 notes) : Bourdon 16', montre 8', bourdon 8', flûte harmonique 8', prestant 4', flûte 4', flageolet 2'.
Récit expressif (56 notes) : Bourdon 16', bourdon 8', gambe 8', flûte 4', flageolet 2', larigot 1 1/3', basson-hautbois 8'.
Pédale (32 marches) : Soubasse 16', bourdon 8', flûte 4', basson 8'.
Tir. I et II, acc. II/I, appel larigot.

 

Orgue de cinéma

Enfin, une ancienne salle de cinéma de Marrakech abriterait encore un orgue à tuyaux mais le lieu est dangereux et inaccessible, de sorte qu'il n'est pas possible pour le moment de donner davantage de précisions concernant cet instrument.

 

Rédigé par Bernard Vadon

Publié dans #J - 2 - B ( Journal )

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :