Aéroport de Pau-Uzein : un espace exceptionnel ouvert à l'activité aérienne nationale et internationale et un nouveau gestionnaire pour une enveloppe d'investissements de 16 millions d'euros.

Publié le 21 Février 2017

Une aérogare moderne dans l'air du temps ...

Une aérogare moderne dans l'air du temps ...

Au coeur d'une région en plein développement économique l'aéroport de Pau-Uzein se présente comme un outil à la pointe de la modernité et en plein développement.Au coeur d'une région en plein développement économique l'aéroport de Pau-Uzein se présente comme un outil à la pointe de la modernité et en plein développement.
Au coeur d'une région en plein développement économique l'aéroport de Pau-Uzein se présente comme un outil à la pointe de la modernité et en plein développement.Au coeur d'une région en plein développement économique l'aéroport de Pau-Uzein se présente comme un outil à la pointe de la modernité et en plein développement.

Au coeur d'une région en plein développement économique l'aéroport de Pau-Uzein se présente comme un outil à la pointe de la modernité et en plein développement.

Les noms mythiques de Blériot et des frères Wright sont intimement attachés à l’Histoire de l’aérodrome de Pau (Pau-Pont-Long) dont l’origine remonte à l’année 1908.

Authentique berceau de l'aviation mais aussi la plus ancienne école d'aviation au monde, on y relève, la même année et dans la foulée, l’existence de plusieurs autres écoles de pilotage à Istres, Avord et Chartres.

 

L'activité aérienne n'a depuis lors jamais cessé. Ainsi, a t-on vu se développer les écoles de pilotage des constructeurs, l’école militaire d'aviation, la mise en service de vols pour l’acheminement du courrier postal, l’installation d’un régiment d'observation aérienne, et bien d’autres initiatives.

En tant que structure commerciale civile pour l'accueil des passagers, l'aéroport a été créé en 1948 au Pont-Long et une première piste « en dur » sera aménagée à Pau Uzein.

Louis Sallenave, en sa qualité de maire de la ville (son frère Henri fut l’un des pionniers de l’aviation française) se consacra passionnément à la création de l'aéroport.

En 1984, une nouvelle aérogare verra le jour alors que le développement du trafic s’intensifiant, il sera nécessaire d’accroître la capacité de cette structure et de la moderniser. Elle sera inaugurée le 28 octobre 2002 par le ministre des transports de l’époque.

Elle peut accueillir jusqu'à 1 000 000 de passagers par an.

Une vision qui n’appartient plus au rêve.

Une clientèle d’affaires

Administrativement, depuis 2006, l’aéroport est la propriété du syndicat mixte de l'aéroport Pau-Pyrénées qui regroupe la région Aquitaine, le département des Pyrénées-Atlantiques, la communauté d'agglomération de Pau-Pyrénées et seize communautés de communes.

La structure est gérée par la Chambre de commerce et d'industrie Pau Béarn.

L'aéroport international de Pau-Pyrénées a accueilli 645 577 voyageurs en 2013 avec un record en 2008 avec 817.511 passagers. Malheureusement, les différentes crises ont, comme partout ailleurs, quelque peu érodé ces statistiques mais aujourd’hui les chiffres sont à nouveau à la hausse et ce résultat n’est pas étranger au développement du bassin palois tant au plan industriel que commercial. D’où, une économie qui maintient son cap et explique, parallèlement, l’intérêt de plus en plus grand porté à cette destination par l’ensemble des compagnies aériennes nationales et internationales.

En ce qui concerne la fréquentation, l'aéroport de Pau s’adresse majoritairement et pour 70% du trafic à une clientèle d'affaires représentant les grandes entreprises de la région - Total, SAFRAN, Arkema, Lindt, Alstom, EADS Socat en particulier - Cependant, la clientèle touristique s'accroît régulièrement au travers des stations de ski des Pyrénées réputées mais aussi avec les grands pèlerinages internationaux de Lourdes sans oublier le tourisme culturel et régional. D’où la mise en service de liaisons traditionnelles à destination des grandes capitales européennes.

Avec Bordeaux et Toulouse au plan sécuritaire l'aéroport de Pau fait partie des trois aéroports du sud-ouest équipés d'un système d'atterrissage tous temps (ATT).

Il est de plus situé au coeur d'une zone d'activités associant les activités civiles (industrielles et de service) et les activités militaires. Sa zone d'attraction dépasse donc très largement la seule agglomération de Pau et s'étend jusqu'à Tarbes et les Hautes-Pyrénées ainsi que le sud des Landes et le Gers.

Enfin, l’autoroute A65 reliant Pau à Bordeaux en 2011 et l’échangeur spécial à Uzein, sont à même d’ajouter à cette dynamique.

Par ailleurs, l'aéroport international Pau-Pyrénées est certifié ISO 9001 version 2000 pour l'ensemble de ses services. Sur un plan plus général, comme nous le précisions précédemment, cette structure est renforcée, dans le cadre du grand sud-ouest, par l’aéroport de Tarbes tout proche et particulièrement actif lors des grands pèlerinages internationaux à Lourdes.

 

 

Modifier

16 millions d’euros d'investissements

Les membres du Syndicat mixte de l’aéroport Pau-Pyrénées (Smapp) ont attribué, pour 12 ans, l’exploitation et la gestion de l’aéroport au groupement Air’Py composé de la CCI Pau-Béarn, d’Egis et de Transdev.

Des investissements de l’ordre de 16 millions d’euros seront consacrés par Air’Py à l'amélioration de la plateforme aéroportuaire.

Depuis le 1er janvier 2017 l'exploitation de l'aéroport de Pau-Pyrénées est assurée par le groupement Air'Py réunissant la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Pau-Béarn (51 % des parts) et les filiales de Caisse des dépôts que sont Egis (937 M€ de chiffre d'affaires en 2015), acteur mondial du conseil et de l'ingénierie dévolue aux installations aéroportuaires et autoroutières (24,5 % des parts de Air'Py) et de Transdev (également filiale de Veolia qui réalise 6,6 Md€ de chiffre d'affaires) qui détient 24,5 % des parts du groupement Air'Py.

C’est en juillet dernier que 84 des 89 membres votants du syndicat mixte de l'aéroport, réunis en comité syndical avaient choisis parmi les trois candidatures dont celles du SNC Lavalin et du groupe Vinci, la proposition de Air'Py par le fait qu’elle répondait point par point au projet de développement de l'infrastructure positionnée au 18e rang des aéroports français en termes de trafic passagers.

Grâce à Air’Py, l'aéroport de Pau-Pyrénées va donc bénéficier d’une enveloppe de 16 millions d’euros pendant la durée du contrat de délégation de service public (12 ans), avec pour objectif le réaménagement du terminal actuel, la reconversion de l'ancienne aérogare, la création de commerces et lieux de services ainsi que la création d'un parking tour cargo, d'un poste inspection frontalier équin et même d'un taxiway pour l'avion à propulsion électrique e-fan 2.0 qui sera fabriqué à Pau par Voltair, filiale d'Airbus Group.

L'aéroport avec six destinations régulières, va faire l'objet, toujours de la part d'Air'Py, d'un programme de renforcement des liaisons.

Le nouveau groupement gestionnaire veut développer les vols vers les principales métropoles européennes, les villes du Sud-Est et la Corse.

D'ici 2018, les usagers de l'aéroport de Pau-Pyrénées devraient bénéficier d'une dizaine de destinations nouvelles vers des villes françaises, européennes et africaines dont l’actuelle liaison vers Marrakech assurée par Air Arabia qui va doubler sa desserte hebdomadaire.

De nombreuses dessertes et un taux de remplissage important sur la destination Marrakech.

L'aéroport de Pau-Pyrénées dispose d'une substantielle desserte vers Paris avec 9 allers et retours par jour assurés par la compagnie Air France (il s'agit de la neuvième destination intérieure depuis Paris) et vers Lyon avec 3 vols allers et retours par jour avec la compagnie HOP!

Depuis le 2 novembre 2011, la compagnie aérienne Twin Jet relie directement Pau à Marseille avec 9 vols aller-retour par semaine ; Chalair Aviation relie Pau à Nantes avec 9 vols aller-retour par semaine et depuis le 4 mai 2013, la compagnie HOP! relie sans escale Pau à Bastia et Ajaccio avec 1 vol aller-retour par semaine en été.

Depuis 2015, Pau dessert directement Naples et Bari deux fois par semaine, de fin avril à fin septembre.

Enfin, depuis le 1er Avril 2016, Air-Arabia Maroc relie Pau et Marrakech tous les vendredis.

Plus question de faire des kilomètres pour aller prendre son avion à Toulouse ou Bordeaux. La nombreuse clientèle du bassin palois y trouve largement son compte.

D’ailleurs, le succès rencontré, particulièrement sur cette ligne – on parle de 85% de taux de remplissage des avions - contribuera prochainement (fin mars) au doublement de la desserte avec deux rotations hebdomadaires les mercredis et samedis. Il faut y ajouter de nombreuses liaisons durant l’été.

Activité aéroportuaire civile et militaire : 185 salariés sur 650 hectares pour un budget de 11.463.000 euros

Créée en 1980, la zone d'activité Aéropole concentre 500 entreprises et 4 000 emplois autour de l'aéroport.

De nombreuses entreprises aéronautiques sont ainsi présentes et actives sur ce pôle : d’Examéca avec 600 personnes, MAP avec 200 personnes, CGTM qui assure les essais en vol des moteurs d'hélicoptère Turboméca, USIMECA, SEDEMECA, Eaton Aerospace.

Dans le secteur de la logistique, on notera SDV Logistique, Dachser France, Partn Air, Henry Johnson Co Ltd.

Enfin, dans le domaine de l’électronique, est active la société Aquitaine Électronique.

Les activités de services, de La Poste au centre logistique régional en passant par le centre Météo-France, les douanes 64 et la Paf sont opérationnelles sur ce pôle d'activité.

La piste est également ouverte au trafic militaire du fait de la présence de l'école des troupes aéroportées (600 personnes) et de la zone de saut 307 qui est située immédiatement au sud de la piste.

Un régiment d'hélicoptères de combat, le 5e RHC, est basé au sud de la piste ainsi que le 4e régiment d'hélicoptères des forces spéciales (4e RHFS).

Ce qui représente environ 80 hélicoptères militaires de type Gazelle, Puma, Cougar et Tigre. Le centre de maintenance des Tigres de l'armée de l'air est également situé sur cette zone (250 personnes).

Manifestement, un espace aérien exceptionnel ouvert vers le national et l’international.

 

Bernard VADON

]

EN BREF ....

  • Aéroport ouvert au trafic international, emprise au sol de 175 ha.
  • Piste en ciment de 2 500 m de long et 45 m de large (refaite à neuf en 2008).
  • ATT (Atterrissage Tous Temps) ILS catégorie III ("PU" 110 100 MHz) en piste 31. Un système visuel PAPI (feux à éclats) est installé en piste 13.
  • Les procédures d'approche aux instruments sont basées sur le VOR DME "TBO", le VOR "LMB" et sur les balises NDB "PU" et "PO". Des procédures RNAV GNSS (GPS) sont également publiées.
  • Aérogare pour les passagers, d'une surface de 12 000 m2, d'une capacité annuelle maximale de 1 million de passagers.
  • Aérogare pour le fret, d'une surface de 530 m2.

 

     * L'Aéroport Pau-Pyrénées est desservi par le réseau de bus Idelis :

       P20 Uzein aéroport <> Pau gare SNCF.

 

 

           L'AÉROPORT DE PAU – PYRÉNÉES POUR MEMOIRE.

 

L'aéroport Pau-Pyrénées a accueilli 608 222 voyageurs en 2016. Aéroport du 3ème pôle économique du Grand Sud-Ouest, au centre de l'Aquitaine, l'Aéroport Pau Pyrénées est une porte d'accès sur toute une région qui regroupe le sud des Landes, le Gers, la Bigorre et bien sûr le Béarn.

La desserte se compose de vols quotidiens vers Paris, Lyon, Marseille, Marrakech et depuis 2017, les liaisons Pau Nantes et Pau Nice sont également assurées. Autre nouveauté 2017, un second vol hebdomadaire Pau Marrakech sera ouvert dès le 27 Mars.

A 40 minutes de Lourdes, entre mer et montagne, à 1 heure des stations de ski des Pyrénées, comme à 1 heure des plages du Pays Basque et des Landes, l'aéroport propose au travers de sa région une profusion d'activités, d'événements souvent sportifs et de fête, de richesses naturelles et culturelles, avec un patrimoine des plus riches en histoire et en symboles, sans oublier une gastronomie renommée.

Rédigé par Bernard Vadon

Publié dans #J - 2 - B ( Journal )

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :