Marrakech : Quand l'attente d'un avion devient un luxe d'exception ...

Publié le 4 Mars 2017

Manifestement impressionnant.

Manifestement impressionnant.

Le salon VIP " Oasis" de la Royal Air Maroc : un lieu intelligemment conçu et dans la note architecturale générale de la structure et qui ne déroge pas, au plan de l'accueil et de la qualité, à la réputation de la compagnie aérienne nationale Le salon VIP " Oasis" de la Royal Air Maroc : un lieu intelligemment conçu et dans la note architecturale générale de la structure et qui ne déroge pas, au plan de l'accueil et de la qualité, à la réputation de la compagnie aérienne nationale
Le salon VIP " Oasis" de la Royal Air Maroc : un lieu intelligemment conçu et dans la note architecturale générale de la structure et qui ne déroge pas, au plan de l'accueil et de la qualité, à la réputation de la compagnie aérienne nationale Le salon VIP " Oasis" de la Royal Air Maroc : un lieu intelligemment conçu et dans la note architecturale générale de la structure et qui ne déroge pas, au plan de l'accueil et de la qualité, à la réputation de la compagnie aérienne nationale
Le salon VIP " Oasis" de la Royal Air Maroc : un lieu intelligemment conçu et dans la note architecturale générale de la structure et qui ne déroge pas, au plan de l'accueil et de la qualité, à la réputation de la compagnie aérienne nationale Le salon VIP " Oasis" de la Royal Air Maroc : un lieu intelligemment conçu et dans la note architecturale générale de la structure et qui ne déroge pas, au plan de l'accueil et de la qualité, à la réputation de la compagnie aérienne nationale
Le salon VIP " Oasis" de la Royal Air Maroc : un lieu intelligemment conçu et dans la note architecturale générale de la structure et qui ne déroge pas, au plan de l'accueil et de la qualité, à la réputation de la compagnie aérienne nationale Le salon VIP " Oasis" de la Royal Air Maroc : un lieu intelligemment conçu et dans la note architecturale générale de la structure et qui ne déroge pas, au plan de l'accueil et de la qualité, à la réputation de la compagnie aérienne nationale

Le salon VIP " Oasis" de la Royal Air Maroc : un lieu intelligemment conçu et dans la note architecturale générale de la structure et qui ne déroge pas, au plan de l'accueil et de la qualité, à la réputation de la compagnie aérienne nationale

 

Depuis le moins de décembre dernier, après son inauguration officielle par le roi Mohammed VI, le nouveau terminal de l’aéroport Marrakech-Ménara est résolument entré dans l’histoire touristique de la ville ocre.

Un maillon fort de la logistique économique de la destination phare sinon mythique que représente Marrakech sur la scène internationale.

Au strict plan de la fréquentation, cette structure est venue compléter celle existante et permettra, à terme, d’intensifier la capacité d’accueil avec une prévision à 9 millions de passagers contre 3 millions actuellement.

IMPRESSIONNANT 

L’enveloppe de cette extension, sur une surface de 57.000 m2, s’est élevée à 1,22 milliard de dirhams et sa concrétisation est le fruit d’une étude audacieuse – les formes et les volumes ne sont pas sans rappeler des références heureuses à la conquête spatiale - conduite avec maestria par l’architecte Abdou Lahlou.

En effet, ce qui retient l’attention c’est bien la modernité sinon la mise en pratique de tout ce que la technique autorise quant au respect de règles dictées par le respect de l’environnement. Sans jamais négliger d’unir le pratique et le confort. On peut y ajouter l’esthétique. Au sens de la sensation et de la perception du beau. Manifestement impressionnant.

Un cahier des charges certes difficile établi sous l’autorité de l’Office national des aéroports (ONDA) mais qui semble avoir atteint son but.

Du parking avion pour accueillir une douzaine d’appareils moyen-courrier en passant, pour rester dans la logistique de base, par les passerelles télescopiques d’embarquement et de débarquement, l’espace livraison des bagages avec ses huit tapis, une zone piétonne agrémenté d’un espace vert (avec récupération des eaux pluviales) sans oublier un parking voiture de 1550 places complété par une aire dépose minute, les objectifs des concepteurs visaient à s’inscrire dans une vision économico-touristique qui soit en phase avec l’actuelle concurrence internationale. L’outil, sur trois niveaux, est manifestement à la hauteur de la situation et apte à relever le défi dont celui de la régulation de la température intérieure des espaces et de la limitation de l’énergie allouée à l’éclairage. Entre autres.

OASIS EDENIQUE

Mais c’est la zone réservée aux passagers qui, par ailleurs, retient l’attention avec notamment sa spectaculaire coupole vitrée haute de 18 mètres couvrant une partie de l’espace réservé à la restauration, aux commerces de détail ainsi qu’aux salons privatifs à vocations diverses dont le salon VIP proposé par la compagnie nationale Royal Air Maroc.

Un lieu intelligemment conçu pour satisfaire l’exigence en matière de confort – un mobilier design en osmose avec la structure et dont l’originalité ne sacrifie en rien à la détente du passager lambda autant qu’aux activités professionnelles des gens d’affaires en transit – et aussi, en matière de restauration - une cuisine internationale qui ne sous-estime pas, dans la variété des mets proposés, l’incontournable touche de gastronomie marocaine de circonstance.

Quant à l’accueil, il se veut soigné et disponible.

C’est en tout cas ce que nous avons expérimenté lors de notre temps de passage précédant l’heure de notre embarquement lorsqu’un agent souriant est venu nous rappeler, discrètement, le retour à une réalité dont l’agrément de vivre ce moment de plaisir nous avait quelque peu échappé.

Ce même plaisir dont un auteur, dont j’ai oublié le nom, assurait que contrairement au bonheur (n’exagérons quand même pas) a le mérite d’exister.

Enfin, il est peut-être opportun de citer à ce propos Julien Green :

« Cette oasis (c’est le nom de ce salon) édénique où tout est fait pour le plaisir de l’homme. »

 

Bernard Vadon

 

 

Rédigé par Bernard Vadon

Publié dans #J - 2 - B ( Journal )

Repost 0