Réseau Entreprendre Maroc : offrir toutes leurs chances aux jeunes entrepreneurs.

Publié le 15 Mai 2017

Un moment fort et crucial pour de jeunes entrepreneurs dans une salle comble.
Un moment fort et crucial pour de jeunes entrepreneurs dans une salle comble.

Un moment fort et crucial pour de jeunes entrepreneurs dans une salle comble.

 

« On ne né pas entrepreneur, on le devient »

Par ces quelques mots extraits d’un discours qu’il prononça le 20 novembre 2014, le Roi Mohammed VI définissait de la façon la plus elliptique qui soit la notion élémentaire mais surtout la plus parlante de l’entreprenariat.

En tout cas, cette évidence tombait à point nommé lors du dernier événement organisé dans le cadre particulièrement agréable et chaleureux du Kenzi Menara Palace et en présence de nombreux représentants de la société civile de Marrakech.

FAIRE AUTREMENT

A cette occasion, le réseau entreprendre au Maroc procédait à la remise des prix aux quelques 80 lauréats des huit sections régionales de Tanger à Agadir en passant par Casablanca, El Jadida, Rabat, Khouribga, Ben Guerir et bien entendu Marrakech.

C’est à M. Faiçal Tadlaoui, modérateur de l’événement qu’il appartint d’ouvrir les débats proposés en préliminaires de cette rencontre.

Il salua auparavant les personnalités présentes auxquelles s’étaient joints les représentants de quelques banques locales avant de situer le déroulement de cette rencontre destinée à mettre en valeur et surtout à récompenser de jeunes et talentueux entrepreneurs.

MM. Mohamed Zahid, Président du réseau entreprendre à Marrakech- Benguerir et Aziz Qadiri Président du Réseau entreprendre-Maroc furent également invités à intervenir quant à M. Amine El Baroudi, Président de la société impériale des thés et infusions à Marrakech – par ailleurs parrain de la manifestation - il apparut comme un authentique modèle de réussite dans un contexte économiquement et administrativement compliqué en tout cas parfois complexe.

Une expérience et une méthode quasi exemplaires entrant bien dans le cadre du thème fixé à savoir, l’innovation.

Cette innovation dont un intervenant, lors du débat, assura qu’elle consistait à tout simplement à « faire autrement ».

Ce qui n’est pas forcément évident, surtout au Maroc.

M. Baroudi illustra son propos en le complétant par la présentation d’une vidéo explicative quant à son cheminement et aux risques qu’il a dû prendre en se rendant notamment et souvent à l’étranger pour s’inspirer d’idées et ensuite les adapter à sa propre démarche commerciale afin de répondre aux exigences de la clientèle.

UN SUIVI HUMAIN PERSONNALISE

Cette exigence qui précisément est bien l’un des moteurs de l’innovation.

MM. Youssef Chaqor fondateur et DG de Kilimanjaro environnement ; Hamid Bouchikli, professeur à l’ESSEC et fondateur du Centre d‘excellence en entrepreneuriat, sans oublier Mme Rhizlan El Alaoui, fondatrice de Quicktech et lauréate du réseau entreprendre-Marrakech, ont respectivement posé et surtout répondu aux différentes questions liées tant aux motivations des « innovateurs » qu’à leur inquiétude face à un marché difficile où tous les acteurs économiques et certains banquiers (l’argent restant le nerf de la guerre) ne jouent pas toujours et systématiquement le jeu.

L’occasion aussi de rappeler la mission de réseau entreprendre, soit, en chiffres, 225 membres chefs d’entreprises bénévoles assurant depuis 2011 un accompagnement personnalisé ainsi qu’un financement et une mise en réseau (précisons que le réseau entreprendre Maroc est solidaire d’un réseau international d’associations fondé par André Mulliez.)

Pas moins de 142 jeunes entrepreneurs sont engagés dans ce processus d’assistance qui les épaule et les aide à s’engager avec le maximum d’atouts dans le tissu économique national et international.

La profession de foi du réseau entreprendre se décline par ailleurs selon un crédo mettant en exergue la personne, la gratuité de la démarche et au niveau de l’esprit, la gratuité.

A la remise des trophées succéda un mini show assuré par le jeune humoriste Rachid Rafik avant un cocktail dînatoire de qualité offert, aux quelques quatre cents invités et participants, autour de la piscine de l’établissement.

Le groupe Bounless avait en charge l’animation musicale sans oublier le tirage d’une tombola qui a souri à trois heureux gagnants.

Comme le rappelle l’un des acteurs de ce réseau propre à générer de nombreux emplois et à motiver de jeunes entrepreneurs :

« Notre vocation est simple, nous avons pour mission d’accompagner chaque créateur ou repreneur d’entreprise à fort potentiel en leur offrant un suivi humain personnalisé et un financement ».

 

Bernard Vadon

Rédigé par Bernard Vadon

Publié dans #J - 2 - B ( Journal )

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :